Fin de la 7ème saison pour Ephata et ses équipiers !

Fin de la 7ème saison pour Ephata et ses équipiers !

 

Avec ses 69 sorties entre le mois d’avril et le mois d’octobre, le catamaran a accueilli à son bord 1277 marins d’un jour, venant de structures diverses et de tous les coins de la France ! Cette année encore, l’association a eu la joie d’accueillir des associations de soutien aux familles touchées par la précarité, des maisons d’accueil spécialisées pour personnes atteintes de troubles cognitifs, des classes ULIS, des ESAT, une maison d’arrêt, des EHPAD, des services hospitaliers, des personnes à mobilité réduite … les demandes sont nombreuses et une soixantaine de groupe n’a pas pu monter à bord, faute de places.

Qu’ils viennent de Bretagne, de Lorraine ou encore de la région parisienne, le même accueil est à chaque fois réservé aux invités : 4 équipiers parmi les 60 bénévoles, coachés par Laurent, le skipper, leur permettent de vivre une journée exceptionnelle à bord du bateau ! C’est souvent l’occasion pour beaucoup de découvrir les joies de la navigation, de contempler la baie magnifique et de s’émerveiller devant les dauphins qui ne se lassent pas de jouer autour du bateau !

Le bilan est une fois de plus positif : après ces 7 saisons de navigation, le bateau est toujours en aussi bon état, grâce à un entretien minutieux opéré par Laurent, bien souvent aidé de fidèles bénévoles prêts à répondre présents lorsqu’il faut caréner, réparer, convoyer, mettre à sec ! Depuis le début de l’aventure en 2012, 475 sorties ont été réalisées, accueillant plus de 7500 marins d’un jour !

Enfin, Route du Rhum oblige, Emeraude Voile Solidaire a accueilli comme il se doit son parrain Sidney Gavignet, qui est parti pour la course du Rhum sur le bateau Café Joyeux, « petit frère » d’Ephata ! Moments intenses d’échanges où Sidney, avec son cœur simple, a pu partager sur la préparation de la course, ses projets : « Au large, la carapace qu’on a à terre disparait : on a alors davantage accès à soi-même, c’est le lieu où l’on peut se livrer en profondeur ». Une phrase qui résume bien ce qui se vit aussi à bord d’Ephata !

Rendez-vous maintenant en avril 2019 pour les prochaines sorties !